• Pétrof 116 noir brillant (2000)

    Pétrof 116 noir brillant (2000)

    Depuis que Petrof a été repris en 1991 par la famille alors qu’elle avait été expropriée durant toute la période communiste, la marque tchèque qui produisait déjà de bons pianos classique d’une facture très appréciable avec des mécaniques réactives et robustes, s’est mise à produire des instruments comparable à certaines productions allemande. Le son est fournie et possède une vraie colonne vertébrale.

    Il se dit parfois que 116 est la taille de pianos droits qui sépare les modèles d’études des modèles d’expression, assurément ce modèle se place dans la seconde catégorie et offre une palette très large de nuances.
    C’est une occasion récente sur laquelle nous vous conseillons vivement de poser vos doigts.

    Tarif B
    (3000€ - 5000€)