• PLEYEL 2 Noyer (1910)

    PLEYEL 2 Noyer  (1910)

    Certainement l’âge d’or de Pleyel, la période ou la musique française rayonne à travers le monde. La manufacture tournait à plein régime. Posséder un piano Pleyel était à l’époque un “must” et on le comprend à entendre cet exemplaire restauré. Les doigts glissent sur un clavier léger (touches en ivoire d’origine), le timbre des basses est exceptionnel, pleines et caverneuses et l’ensemble est d’une couleur impossible à retrouver sur nos pianos actuels, le piano brille dans les aigus et chante tout seul dans le medium.

    Et le meuble! nos ébénistes, après l’avoir remis à neuf, se sont attachés à redonner au Noyer toute la beauté de ses teintes et mettre en valeur le fil du bois.

    Avec ce piano l’inspiration coule de source!

    Tarif D
    (20000€ - 30000€)

  • BOSENDORFER 170 noyer satiné (1977)

    BOSENDORFER 170 noyer satiné (1977)

    Vous connaissez notre attachement à cette marque parmi les plus prisées au monde. Pour décrire le son d’un piano Bösendorfer, il faut se munir d’une liste de superlatif. Fabriqués à Vienne depuis 1828, leur conception sont des bijoux d’assemblages et d’ajustement. les méthodes d’ébénisterie les plus complexes sont utilisées pour des pianos à la durée de vie quasi infinie. Le timbre des pianos Bösendorfer sont habituellement qualifiés de “cuivrés” et d'”orchestraux”. Celui-ci est dans un très bel état. Le placage noyer est assez clair et peu nervuré

    Tarif E
    (>30000€)

  • Shigeru Kawai SK6 (2012)

    Shigeru Kawai SK6

    Magnifique et rare Shigeru Kawai SK6. Ce piano a appartenu à un client passionné qui en a pris le plus grand soin. Le meuble est en très bel état avec très peu de traces d’usage. La mécanique Millnium III,entièrement révisée par notre atelier est véloce et facile à jouer. La sonorité est ample, précise et chaleureuse. L’équilibre des registres est excellent. Un très beau cru. Valeur neuf 63900 euros! A essayer rapidement

    Tarif E
    (>30000€)

  • BOSENDORFER 200 noir brillant (1972)

    BOSENDORFER 200 noir brillant (1972)

    Les 120 artisans qui travaillent pour la luxueuse manufacture Autrichienne Bosendorfer ont tous un sens absolu du détail et la volonté de maintenir au plus haut niveau la personnalité unique de cette marque bientôt bicentenaire !

    Le Bosendorfer 200 est un chef d’œuvre de facture instrumentale. Conçu comme un violon, ce piano est fait à 80 % d’épicéa ( qui a séché 6 ans avant d’être employé ). La ceinture intérieure en épicéa est striée méticuleusement dans des panneaux d’épicéa de 10 mm afin d’épouser les courbes du meuble pour étendre la surface de vibration de la table d’harmonie. L’instrument entier est pensé comme une surface résonnante pour projeter le son de facon pleine et homogène.

    La fonte des cadres est faite artisanalement au sable humide, puis restent 6 mois dehors avant d’être employé, garantissant une stabilité absolue pour les 20 tonnes de tension qu’exercent les cordes. Ces dernières sont filées à la main avec du cuivre pur pour les basses et sont toutes montées avec des accroches par bouclettes individuelles. Les octaves aiguës ont quant à elles un capodastre indépendant.

    Le sommier apparent en érable sur une base de bouleau rouge et surmonté d’une doublette en noyer ainsi qu’un barrage d’un extrême rigidité assure une tenue d’accord parfaite.

    Le clavier est fait par la marque Allemande Kluge et la mécanique a été élaborée par Renner spécialement pour Bosendorfer en collaboration avec des artistes et techniciens du piano.

    Parmi les 350 instruments que fabrique tous les ans Bosendorfer, le modèle 200 est un piano à la sonorité profonde et émouvante, un luxe absolu…

    Tarif E
    (>30000€)

  • BOSENDORFER 200 noir brillant (1979)

    BOSENDORFER 200 noir brillant (1979)

    Les 120 artisans qui travaillent pour la luxueuse manufacture Autrichienne Bosendorfer ont tous un sens absolu du détail et la volonté de maintenir au plus haut niveau la personnalité unique de cette marque bientôt bicentenaire !

    Le Bosendorfer 200 est un chef d’œuvre de facture instrumentale. Conçu comme un violon, ce piano est fait à 80 % d’épicéa ( qui a séché 6 ans avant d’être employé ). La ceinture intérieure en épicéa est striée méticuleusement dans des panneaux d’épicéa de 10 mm afin d’épouser les courbes du meuble pour étendre la surface de vibration de la table d’harmonie. L’instrument entier est pensé comme une surface résonnante pour projeter le son de facon pleine et homogène.

    La fonte des cadres est faite artisanalement au sable humide, puis restent 6 mois dehors avant d’être employé, garantissant une stabilité absolue pour les 20 tonnes de tension qu’exercent les cordes. Ces dernières sont filées à la main avec du cuivre pur pour les basses et sont toutes montées avec des accroches par bouclettes individuelles. Les octaves aiguës ont quant à elles un capodastre indépendant.

    Le sommier apparent en érable sur une base de bouleau rouge et surmonté d’une doublette en noyer ainsi qu’un barrage d’un extrême rigidité assure une tenue d’accord parfaite.

    Le clavier est fait par la marque Allemande Kluge et la mécanique a été élaborée par Renner spécialement pour Bosendorfer en collaboration avec des artistes et techniciens du piano.

    Parmi les 350 instruments que fabrique tous les ans Bosendorfer, le modèle 200 est un piano à la sonorité profonde et émouvante, un luxe absolu…

    Tarif E
    (>30000€)

  • STEINWAY & SONS B Acajou satiné (1980)

    Ce très beau piano demi queue est parmi les plus recherché sur le marché de l’occasion et considéré bien souvent comme un graal pour les pianistes.

    D’une conception luxueuse et fabriqué à Hambourg, nous vous le présentons aujourd’hui dans un état irréprochable autant sur le plan cosmétique, mécanique et musical.

    Notre atelier, entreprise du patrimoine vivant, a déployé son savoir faire pour exhumer son potentiel.

    Tarif E
    (>30000€)

  • STEINWAY & SONS B Noir laqué (1982)

    « Un piano pour les gouverner tous »

    L’origine du modèle B date de 1871 « steinway 85-notes Style 1 grand piano »
    Renommé modèle B en 1878 et enrichi de notes supplémentaire pour donner le clavier moderne de 88 touches tel qu’on le connait aujourd’hui.

    Ils cherchaient à conquérir les salles de concert avec des instruments plus puissants grâce aux premiers cadres en fonte

    Sa taille de grand demi-queue a fait sa renommée et sa polyvalence.
    Il convient aussi bien à un grand salon qu’à un studio d’enregistrement ou à une petite salle de concert.

    Il faut environ un an pour produire ce modèle et presque 12000 pièces.
    Les matériaux sont choisis soigneusement et assemblés avec une précision extrême.

    Philippe Cassard au sujet de Steinway
    « Les Steinway apportent un éclat, une satisfaction sonore, une cohérence et une homogénéité dans les registres que l’on ne trouve pas à ce point chez les autres marques »

    Le B est un classique et une perfection absolue au niveau des rapports sonores

    Il a très peu évolué depuis sa création et surfe sur sa légende en étant vendu par Steinway comme étant « the perfect piano »

    De plus la régularité de la production et la fiabilité des mécaniques a contribué à asseoir sa suprématie.

    Mediums chantants, aigus lumineux, graves avec du registre

    Timbre somptueux, couleurs musicales variées
    Mélange de cuivre et d’acidulé
    Il sait transcrire les nuances les plus subtiles de finesse

    Tarif E
    (>30000€)

  • STEINWAY & SONS B Noir laqué (1992)

     

    « Un piano pour les gouverner tous »

    L’origine du modèle B date de 1871 « steinway 85-notes Style 1 grand piano »
    Renommé modèle B en 1878 et enrichi de notes supplémentaire pour donner le clavier moderne de 88 touches tel qu’on le connait aujourd’hui.

    Ils cherchaient à conquérir les salles de concert avec des instruments plus puissants grâce aux premiers cadres en fonte

    Sa taille de grand demi-queue a fait sa renommée et sa polyvalence.
    Il convient aussi bien à un grand salon qu’à un studio d’enregistrement ou à une petite salle de concert.

    Il faut environ un an pour produire ce modèle et presque 12000 pièces.
    Les matériaux sont choisis soigneusement et assemblés avec une précision extrême.

    Philippe Cassard au sujet de Steinway
    « Les Steinway apportent un éclat, une satisfaction sonore, une cohérence et une homogénéité dans les registres que l’on ne trouve pas à ce point chez les autres marques »

    Le B est un classique et une perfection absolue au niveau des rapports sonores

    Il a très peu évolué depuis sa création et surfe sur sa légende en étant vendu par Steinway comme étant « the perfect piano »

    De plus la régularité de la production et la fiabilité des mécaniques a contribué à asseoir sa suprématie.

    Mediums chantants, aigus lumineux, graves avec du registre

    Timbre somptueux, couleurs musicales variées
    Mélange de cuivre et d’acidulé
    Il sait transcrire les nuances les plus subtiles de finesse

    Tarif E
    (>30000€)