Pianos Hybrides

I. Qu’est-ce qu’un piano hybride

Un piano hybride se définit par 3 caractéristiques : une mécanique de piano acoustique pour un « toucher » réaliste combinée à un générateur sonore très performant et une amplification de grande qualité. Un piano hybride vous offrira une expérience de jeu capable de satisfaire les pianistes les plus exigeants et sans équivalent parmi les pianos numériques.

illustration piano hybride

  1. Un piano hybride c’est avant tout un piano dans lequel est intégré tout ou partie d’une mécanique de piano acoustique. L’objectif est de s’approcher au plus près de la réalité et des sensations d’un vrai piano, notamment sur le plan du “toucher”. Elles sont plus ou moins complètes en fonction des marques mais elles sont toutes montées sans les têtes de marteaux (pièce en feutre qui frappe la corde) dans la mesure où celles-ci sont inutiles sur un hybride. Leur absence est compensée par des poids  placés en haut du manche.
  2. Le moteur sonore reste numérique et intègre le meilleur de la technologie du fabricant. Il combine des échantillons de très grande qualité à des technologies de modélisation pour améliorer significativement le réalisme du son et le plaisir de jeu.
  3. Enfin l’amplification se doit d’être très performante pour restituer tous les détails sonores. Cela signifie qu’elle doit comporter plusieurs voies pour traiter distinctement les sons graves des sons aigus, disposer d’une bonne puissance et d’enceintes bien dimensionnées.

Moins cher qu’un piano acoustique équipé de la fonction “silencieuse”, vous avez à la fois un excellent toucher et toutes les possibilités propres aux numériques (la principale restant le jeu au casque ou le contrôle du volume).
Ils ne peuvent encore rivaliser avec des vrais pianos acoustiques mais leurs performances sont bien supérieures à celles des numériques classiques. En fait on peut dire que ce sont les meilleurs pianos numériques disponibles.
Les pianos hybrides s’adressent aux pianistes qui veulent un piano numérique sans compromis et le plus réaliste possible. Ils font aussi de très bon pianos silencieux d’appoint ou équipent avantageusement une résidence secondaire (pas besoin d’accord).
Les pianos hybrides, comme les pianos numériques n’ont pas besoin d’entretien particulier et leur durabilité est bien supérieure.

II. Qui en fabrique?

Il n’y a pas beaucoup d’acteurs sur ce segment. Ces instruments intégrant des éléments mécaniques issus de la manufacture traditionnelle sont beaucoup plus compliqués à fabriquer. Contrairement à la relative simplicité d’assemblage de pièces en plastiques productibles en série, un hybride fait appel à des savoir-faire centenaires et complexes. Il est nécessaire de maitriser la production, l’assemblage et le réglage de pièces en bois. On ne s’improvise pas facteur d’instruments du jour au lendemain sous peine de mauvaises surprises sur le plan des performances et de la durabilité. C’est pourquoi très peu de marques proposent aujourd’hui des pianos hybrides.
On vous présente ci-dessous, classées par ordre d’ancienneté les 3 marques qui les fabriquent.

1. Yamaha AvantGrand (mécanique complète hors têtes de marteaux)

Yamaha été le premier à proposer des pianos hybrides avec la série GT à la fin des années 90. En 2009 ils franchissent une nouvelle étape et dévoile leur nouvelle série hybride : les AvantGrand. Faire des hybrides c’est assez simple pour eux! Ils fabriquent (d’excellents) pianos acoustiques depuis 1900, ils ont inventé les pianos numériques meubles en 1983 avec les Clavinova et fabriquent aussi de l’audio pro/Hifi. Bref ils maitrisent intégralement les 3 points essentiels qui définissent un piano hybride à savoir : la mécanique, le générateur sonore et l’amplification. Le résultat est une série parfaitement maîtrisée. Yamaha propose 1 modèle équipé d’une mécanique de pianos droits (Nu1x) et 3 modèles équipés d’une mécanique de pianos à queue (AvantGrand N1, N2 et N3x).

2. Casio Celviano Grand Hybrid (mécanique partielle)

La marque japonaise très dynamique sur le marché du piano numérique a sorti en 2015 une gamme de pianos hybrides baptisée Celviano Grand Hybrid. Elle a été conçue en collaboration avec le célèbre facteur allemand de pianos C.Bechstein. Une association maline et de qualité qui leur permet de se lancer en toute sécurité dans l’aventure du piano hybride en bénéficiant de l’expertise de Bechstein. La série Grand Hybride possède un vrai clavier de piano complet (châssis et touches) et une reproduction en plastique du chevalet de mécanique (là où se trouve la sensation “d’échappement”) et des marteaux. C’est moins poussé que chez Yamaha mais les Celviano Grand Hybrid sont aussi beaucoup moins cher. Si le résultat ne va pas aussi loin que sur un Yamaha NU1x, les Celviano Grand Hybrid concurrencent redoutablement tous les pianos numériques haut de gamme classique.

3. Kawai Novus NV10 (mécanique complète hors têtes de marteaux)

Kawai “l’autre”grand facteur de pianos japonais se lance en 2018 sur le créneau des pianos hybrides pour compléter sa très belle gamme de pianos numériques. Leur série hybride s’appelle Novus et comprend pour le moment un seul modèle le NV10 qui sera disponible courant avril 2018. Le Novus NV10 est équipé d’une mécanique dérivée de leur très performante “Millenium III” qui équipe leurs pianos à queue. Pour l’amplification, ils ont fait appel Onkyo, célèbre fabricant de matériel Hifi.
Le résultat est un piano hybride très performant qui se place en terme de prix entre le Yamaha N1 et le Yamaha N2.