• BOSENDORFER 200 noir brillant (1972)

    BOSENDORFER 200 noir brillant (1972)

    Les 120 artisans qui travaillent pour la luxueuse manufacture Autrichienne Bosendorfer ont tous un sens absolu du détail et la volonté de maintenir au plus haut niveau la personnalité unique de cette marque bientôt bicentenaire !

    Le Bosendorfer 200 est un chef d’œuvre de facture instrumentale. Conçu comme un violon, ce piano est fait à 80 % d’épicéa ( qui a séché 6 ans avant d’être employé ). La ceinture intérieure en épicéa est striée méticuleusement dans des panneaux d’épicéa de 10 mm afin d’épouser les courbes du meuble pour étendre la surface de vibration de la table d’harmonie. L’instrument entier est pensé comme une surface résonnante pour projeter le son de facon pleine et homogène.

    La fonte des cadres est faite artisanalement au sable humide, puis restent 6 mois dehors avant d’être employé, garantissant une stabilité absolue pour les 20 tonnes de tension qu’exercent les cordes. Ces dernières sont filées à la main avec du cuivre pur pour les basses et sont toutes montées avec des accroches par bouclettes individuelles. Les octaves aiguës ont quant à elles un capodastre indépendant.

    Le sommier apparent en érable sur une base de bouleau rouge et surmonté d’une doublette en noyer ainsi qu’un barrage d’un extrême rigidité assure une tenue d’accord parfaite.

    Le clavier est fait par la marque Allemande Kluge et la mécanique a été élaborée par Renner spécialement pour Bosendorfer en collaboration avec des artistes et techniciens du piano.

    Parmi les 350 instruments que fabrique tous les ans Bosendorfer, le modèle 200 est un piano à la sonorité profonde et émouvante, un luxe absolu…

    Tarif E
    (>30000€)

  • BOSENDORFER 200 noir brillant (1979)

    BOSENDORFER 200 noir brillant (1979)

    Les 120 artisans qui travaillent pour la luxueuse manufacture Autrichienne Bosendorfer ont tous un sens absolu du détail et la volonté de maintenir au plus haut niveau la personnalité unique de cette marque bientôt bicentenaire !

    Le Bosendorfer 200 est un chef d’œuvre de facture instrumentale. Conçu comme un violon, ce piano est fait à 80 % d’épicéa ( qui a séché 6 ans avant d’être employé ). La ceinture intérieure en épicéa est striée méticuleusement dans des panneaux d’épicéa de 10 mm afin d’épouser les courbes du meuble pour étendre la surface de vibration de la table d’harmonie. L’instrument entier est pensé comme une surface résonnante pour projeter le son de facon pleine et homogène.

    La fonte des cadres est faite artisanalement au sable humide, puis restent 6 mois dehors avant d’être employé, garantissant une stabilité absolue pour les 20 tonnes de tension qu’exercent les cordes. Ces dernières sont filées à la main avec du cuivre pur pour les basses et sont toutes montées avec des accroches par bouclettes individuelles. Les octaves aiguës ont quant à elles un capodastre indépendant.

    Le sommier apparent en érable sur une base de bouleau rouge et surmonté d’une doublette en noyer ainsi qu’un barrage d’un extrême rigidité assure une tenue d’accord parfaite.

    Le clavier est fait par la marque Allemande Kluge et la mécanique a été élaborée par Renner spécialement pour Bosendorfer en collaboration avec des artistes et techniciens du piano.

    Parmi les 350 instruments que fabrique tous les ans Bosendorfer, le modèle 200 est un piano à la sonorité profonde et émouvante, un luxe absolu…

    Tarif E
    (>30000€)

  • Pleyel 3 “réduit” marqueterie à la reine

    Pleyel 3 “réduit” marqueterie à la reine

    L’ébénisterie de ce piano arbore tous les marqueurs du style Louis XVI, un style qui met à l’honneur un retour à la ligne droite et la simplicité. Les six pieds de section ronde sont cannelés et dotés de bagues de bronze doré ciselés à motif de feuillage.

    Tels des chapiteaux, le haut des pieds, en palissandre massif, sont décorés d’un cadre rectangulaire en filet de citronnier.

    Le corps du piano est entouré à sa base par une frise de godron en bronze doré. Le fond est en placage de palissandre et reprend tour à tour des décors de filets de citronnier ou de marqueterie à la reine, à savoir, un damier en losanges de bois de rose dans un encadrement rectangulaire d’amarante et de citronnier.

    Le couvercle est cerclé d’un rang perlé en bronze doré et possède aussi un décor de marqueterie à la reine.

    L’ensemble du meuble est verni au tampon, technique lente et exigeante qui apporte une brillance unique aux motifs de la marqueterie.

    Sorti des atelier le 14 octobre 1910, ce piano est techniquement de facture « moderne ». Le cadre est en fonte , les étouffoirs sont par-dessus les cordes, les cordes sont croisées… Il a en outre été entièrement restauré dans sa partie mécanique, les pièces de feutre et de cuir ont été changées. Les marteaux ont été regarnis par Abel à l’identique, les cordes sont neuves et la table d’harmonie a été flipotée, poncée puis revernie.

    L’esprit de cette restauration sans concessions a été de lui redonner son plein potentiel esthétique et musical au travers de centaines d’heures de restauration par nos ébénistes et technicien du piano, tout en conservant son âme, celle d’un piano exceptionnel du début du siècle.

    Tarif E
    (>30000€)

  • Steinway & Sons B noir brillant (1974)

    Ce piano Steinway & Sons modèle B 211cm est dans un état exceptionnel. il a été totalement restauré dans les règles de l’art et avec pièces Steinway

    Vous apprécierez une précision mécanique hors norme, des mediums chantants, des aigus lumineux, des graves avec du registre. Un subtil mélange de cuivre et d’acidulé.

    Ce piano est exposé à notre atelier EPV dont l’entrée e situe au 4, av. de Clichy Paris 18ème.

    Tarif E
    (>30000€)