Lexique

A

Accord

bosendorfer-120sh-1

L'accord d'un piano consiste à tendre chaque corde jusqu'à ce qu'elle émette la hauteur de note désirée. La tension de chaque corde va de 80 à 88 kg soit un total de 19 tonnes en moyenne en fonction de la taille du piano et du diapason choisit. A ce jour le diapason généralement utilisé est le 442 Hz.  Il est nécessaire d'accorder son piano une fois par an minimum pour préserver la stabilité du piano et maintenir son diapason. En cas d'usage intensif, il peut être nécessaire de renouveler l'opération tous les 3 ou 4 mois.

Le type d'utilisation, les variations de température et d'hygrométrie ainsi que la qualité du sommier sont les principales causes de désaccord d'un piano.

Un piano neuf ou d'occasion sur lequel un jeu de cordes neuf vient d'être posé est moins stable du fait de la "raideur" des cordes qui doivent se faire à la tension exercée. D'où l'importance des le accorder plusieurs fois avant leur livraison puis dans les deux mois suivant afin de favoriser la bonne stabilisation de l'instrument.

B

C

Cadre métallique

Jusqu'à la fin du XIXème siècle, les pianos n'ont pas de cadre métallique, on dit à tort qu'ils avaient un cadre bois, en réalité ils n'ont pas de cadre permettant de soutenir la tension des cordes. Une période de transition verra apparaître les cadres dits "serruriers" qui sont de grandes barres métalliques fixées sur le piano ayant pour fonction d'augmenter la rigidité du piano.

Leur utilisation s'est généralisée au début du XXème siècle. Ils permettent de soutenir la tension des cordes sans déformer le piano et augmentent la qualité de tenue de la cheville. Les cadres sont en fonte.

Clavier

Le clavier est l'ensemble des touches du piano, sur un piano chaque touche a une forme différente, vous vous en apercevrez lorsque vous découvrirez la partie cachée de celui-ci. Touches ne sont donc pas interchangeables et tout naturellement notées de 1 à 88.

Clavinova

Marque déposée par la firme Yamaha (Japon). Sa renommée et son ancienneté (depuis 1983) en fond une référence des pianos numériques.

Cordes filées

Sont dites cordes filées les cordes acier gainées de cuivre. L'opération consiste à alourdir la corde pour qu'à tension égale celle-ci sonne plus grave.

Il existe des fileurs de corde dont le métier consiste à reproduire à l'identique les cordes usées ou cassées.

D

Diapason

  • Objet composé de 2 lames épaisses en forme de U prolongé par une tige. Les 2 lames émettent un son à une fréquence étalonnée (le diapason actuel est au la 440 Hz).

  • Note dont la fréquence sert de référence pour l'accord, actuellement le diapason est le la3 fixé à 440 Hz.

Double échappement

On appelle à tort la mécanique de piano à queue de mécanique à double échappement. Il s'agit en réalité de l'ajout d'un levier de répétition qui permet de relancer le marteau sans avoir besoin de relâcher entièrement la touche. C'est un français, Sébastien Erard qui en 1821 en dépose le brevet.

Dressage du clavier

Alignement des touches à la bonne hauteur. Pour ce faire on utilise des rondelles de papier de différentes épaisseurs que l'on place au niveau du balancier.

Dual ou layer

Fonction permettant de superposer 2 sonorités.

E

Echappement

De l'échappement vient l'invention du piano. L'échappement est un principe mécanique qui permet au marteau de repartir en arrière après avoir frappé la touche bien que la touche reste enfoncée (ce qui permet de maintenir l'étouffoir levé et donc de laisser la corde vibrer et la note de durer).

F

Feutre

Le feutre est obtenu à partir de la laine des moutons. Celle-ci est d'abord triée puis lavée puis brassée pour emmêler les fibres et enfin pressée. Le feutre est utilisé pour limiter les bruits mécaniques ou atténuer la diffusion d'harmoniques non désirées. Le feutre le plus élaboré et le plus complexe est celui des têtes de marteaux, en contact direct avec les cordes, il contribue largement à donner le timbre.

G

H

Harmonisation

Opération qui consiste à redonner aux feutres des marteaux une bonne courbure en les ponçant légèrement et d'en modifier la densité en les piquant, ceci dans le but d'optimiser le son des notes et d'homogénéiser le son du piano. Cette opération fait appel à de grandes qualités techniques et artistiques de la part du technicien car elle modifie la couleur et la dynamique du son du piano.

Mécanique de piano

La mécanique est l'ensemble des pièces relais entre les touches et les cordes. Comme toute mécanique, elle se démonte, se règle et s'use. Votre accordeur sera à même de vous alerter si on fonctionnement n'est pas optimum, ce qui n'a aucun rapport avec l'accord de votre piano.

I

J

K

M

L

heartcart